Pessimiste ou réaliste?

Pourquoi toujours s’attendre au pire ?

Pourquoi voir le verre à moitié vide plutôt qu’à moitié plein ?

Êtes-vous surpris, vous aussi, quand on vous complimente, quand on nomme vos bons coups ? Vous attendez-vous toujours à recevoir le pot après les fleurs?

Si oui, vous êtes probablement du genre pessimiste. Il est temps de franchir la ligne et d’aller du côté du réalisme.

Nous vivons dans une société où il est rendu trop facile de critiquer et de pointer du doigt au lieu de féliciter les bons coups et de souligner, avec bienveillance, ce qui a besoin d’amélioration.

Voici donc quelques pistes…

Vous savez, quand vient le temps de vendre vos produits ou vos services, il est tout à fait logique de les présenter sous leur plus beau jour, de faire ressortir leurs attributs, leur beauté et leurs avantages. Après tout, c’est ça, VENDRE! Cependant, ne perdez pas de vue les faiblesses de ce que vous offrez. Inévitablement, quelqu’un le remarquera. Et c’est correct! On en fait quoi de ces points négatifs ? On s’en sert pour se positionner comme étant différent des autres. Et surtout, on travaille à les aplanir et à trouver des solutions aux désagréments rencontrés en cours de route.

L’idée ici n’est pas d’oublier les points négatifs d’une personne ou d’un produit, car ce sont eux qui nous amènent plus loin. Mais il est important de les approcher différemment afin qu’ils soient vus d’une manière constructive et non pas destructive. Voilà une belle façon de penser qui amènera certainement votre entreprise à un autre niveau et à des employés qui aimeront travailler avec vous.

Comme le disait Albert Einstein : « Ne laissez pas une simple critique détruire vos rêves. Seuls ceux qui ne font rien ne font pas d’erreurs. »

N’abandonnez donc jamais. Votre façon de voir les choses peut tout changer. Pensez positif, pensez constructif et améliorez le négatif !

Équipe

Amélie
Amélie
Vincent
Olivier
Jonathan
Arianne
Xavier
Claude
Marie
Chantal
Patrice
Jennifer