Nostalgie, quand tu nous tiens…

nostalgie

La nostalgie, c’est prouvé scientifiquement, donne un sens à notre vie. Se souvenir, se replonger dans ce que l’on a connu jadis, nous donne un sentiment de continuité et nous permet d’entrevoir l’avenir avec espoir. Sans compter que cela nous permet aussi de calmer cette fameuse anxiété…

En 2020 (merci pandémie!), la nostalgie était partout! Les gens se sont lancés dans le visionnement d’anciennes séries, de films qui leur rappelaient leur adolescence. On a ressorti les vinyles et dépoussiéré nos mixtapes des années ’90. Bref, on s’est replongé dans nos souvenirs. Tout le monde l’a fait, avec une intensité variable, mais on s’y est tous mis. Même moi, la très-peu-nostalgique de nature. Il y en a même qui ont carrément versé dans la mélancolie. Si c’est votre cas, promis, on ne vous juge pas!

Reste que tout cela a fait en sorte que la bonne vieille nostalgie est devenue “tendance”. Une tendance tellement forte qu’elle est toujours bien présente en 2021, dans la publicité et le marketing. Prenons comme exemple la publicité du Superbowl de Uber Eats qui mettait en scène les personnages de Wayne’s World, ou celle de Cheetos dont les dialogues s’inspiraient de la chanson It Wasn’t Me de Shaggy , avec Ricardo “Rikrok” Ducent (succès de l’an 2000). Ces choix étaient tout sauf innocents: ces compagnies ont surfées sur la vague du rétro-marketing pour vendre leurs produits à la bonne cible. Et vous devriez aussi!

Dans les faits, la nostalgie rend les consommateurs plus enclins à ouvrir leur portefeuille pour se procurer des biens et des services lorsque ces derniers touchent cette corde sensible. Jouer la carte de la nostalgie pourrait s’avérer très payant dans votre stratégie pour la prochaine année. À condition de bien connaître sa cible!

Équipe

Amélie
Amélie
Vincent
Olivier
Jonathan
Arianne
Xavier
Claude
Marie
Chantal
Patrice
Marie-Pier
Jennifer